Le Castor du Canada

16 novembre 2011 - 06:55

Les résultats du week-end étant des plus piètres, interessons nous au Castor du Canada.Avec un episode Pere Castor en bonus track....

Le Castor du Canada (Castor canadensis) est un grand rongeur qui vit près des cours d'eau, des lacs et des étangs de l'Amérique du Nord, jusqu'au nord du Mexique. C'est l'une des deux espèces vivantes du genre Castor.

Trapu et rondelet, le castor se déplace lentement sur le sol. Toutefois, ce n’est pas le cas dans l’eau. Là, le castor est un nageur habile et très gracieux, sous l’eau comme à la surface, et atteint une vitesse de près de 7 km/h lorsqu’il est en état d’alerte. Il peut rester sous l'eau une quinzaine de minutes. Outre l'imperméabilisation du pelage, le castor présente d'autres adaptations au milieu aquatique : ses yeux sont protégés par une membrane qui lui offre la possibilité de voir sous l'eau, une fine couche de graisse sous sa fourrure le protège contre le froid. Sa queue sert de réserve de graisse et lui permet de signaler un danger : il tape sur l'eau pour prévenir les autres membres de la communauté.

Les barrages de castors modifient fortement l'environnement physique et écologique. Ils sont réputés globalement très favorables à la biodiversité grâce aux vastes zones humidesqu’ils créent et entretiennent en amont de leurs barrages (par exemple le coléoptère Brychius hungerfordi, devenu rare en Amérique du Nord, est presque toujours associé à la zone aval des barrages de castors, et la disparition des barrages situés en amont des populations de ces coléoptères est considérée comme une menace importante pour eux.
Mais inversement, localement, sur les cours d’eau où les castors font des barrages (ils n’en font pas au travers des grandes rivières ou des grands fleuves), les accumulations desédiments et feuilles mortes en amont du barrage peuvent défavoriser ou faire disparaître certaines populations de moules d’eau douce Margaritifera hembeli (« Louisiane pearlshell » pour les anglophones) (US Fish and Wildlife Service, 1993). Il a été suggéré que les grands barrages du castor canadien sont aussi des obstacles partiels à la migration d’espèces de poissons qui sont hôtes de ces moules. Sur la zone amont d'un barrage (et plusieurs barrages se succèdent parfois sur de courtes distances) certaines populations de moules peuvent donc régresser ou disparaître. Néanmoins durant 10 000 ans ces mulettes et les castors ont coexisté en Amérique du nord.

CanadaÉtats-Unis et Mexique. Quelques individus ont été introduits en Finlande6. Le castor canadien n'est normalement pas présent en France, une petite population issue d'individus échappés d'un parc de vision s'était pourtant installée fin 1975 dans l'Yonne sur le réservoir du Bourdon. Vu la proximité de la Loire et les projets de réintroduction de Castors européens, ces castors canadiens ont tous été capturés.

!!!Bonus track!!!

En apparté...

ASVC 1 - Eyrein : 1-1

Saint Exupery - ASVC 2 : 6-0

ASVC Feminines - Meymac/Saint Angel : 0-8

A noter que le site ASVC Footeo s'absentera jusqu'à décembre. Mais repartira de plus belle pour les fêtes de fin d'année.Merci de votre compréhension


 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 1 Joueur
  • 7 Supporters