L'équipe fanion reprend sa marche en avant...

31 janvier 2011 - 15:41

L'equipe premiere recevait l'AS Marcillac à la Butte de Chastres...

Une semaine aprés la claque reçue par Peyrelevade, l'équipe première disputait son troisième matches consecutifs à domicile. Au coup d'envoi, le bilan était peu glorieux : 1 nul face à Meymac suivi d'une humiliation 3-4 face à Peyrelevade.

L'heure etait donc à la reconquête pour les hommes de Fabrice Brette. Le coach a d'ailleurs laissé ses hommes seuls dans la préparation de ce match.Une bonne façon de les mettre face à leurs responsabilités.

L'ASVC effectue un bon début de match, se créant 2-3 bonnes occasions non concrétisées. Mais le tournant du match arrivait à la 20ème minute, quand Loic Soularue, en position de dernier défenseur, y allait trop franchement à l'épaule. L'arbitre n'hésitait pas une seule seconde et sortait immédiatement le carton rouge...La soirée s'annoncait alors délicate pour les Correziens.

Mais les correziens avaient encore tous en tête la cauchemardesque soirée du week end dernier.Du jeu, de l'envie, du combat : voilà ce qui allait caractérisé cette partie bien mal engagée.

Et à la 30ème minute, Mathieu Dichamp, repositionné latéral droit pour l'occasion, adréssait un centre parfait pour Julien Bistricky, qui pouvait tranquillement enroulé son ballon à ras de terre et ouvrir la marque. Et les correziens ne se contentaient pas de ce 1-0.Suite à un un-deux avec Arnaud Paucard, ce même Bistricky trouvait Wilhelm Ribet au second poteau. Sa frappe s'écrasa sur le montant gauche de Marcillac, mais Arnaud Paucard avait bien suivi l'action et trompé le portier marcillacois pour la seconde fois de la soirée.2-0 à la pause, un score logique...

Durant la pause, chaque joueur a du avoir dans un coin de sa tete le scenario du match face à Peyrelevade. Et coach Fabrice allait justement faire une piqure de rappel à ceux qui l'avait oublié.

Et les Corréziens attaquaient la seconde periode comme ils l'avaient terminée, à savoir conquérant et pleins d'envie. Et ils allaient même corser l'addition. Une premiere fois par Melvin Martin, d'une frappe limpide à mi-hauteur dans le petit filet. Puis par Fabrice Brette, suite à un missile dont lui seul a le secret. Sa frappe, digne d'un enfant en première année de poussin, allait rebondir 5 ou 6 fois avant d'atteindre le but. Le gardien de Marcillac, devant tant de puissance, ne pouvait que relacher le cuir et le regardait entré dans son but.

La réaction attendue a bien eu lieu, et les Correziens regardent desormais vers l'avant, avec en ligne de mire un délicat déplacement sur la pelouse de l'ES Ussel, pour le compte des 1/8 de finale de la Coupe de la Corrèze. Le prochain match de championnat aura lieu le 12 février, sur la pelouse de l'épouvantail egletonnais.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'équipe réserve se déplacait quant à elle sur le terrain de Saint Eupery. Les hommes de José de Souza repartent de Haute Corrèze pleins de regrets puisqu'ils s'inclinent sur le score de 2 buts à 1. Un championnat difficile pour les Correziens, puisqu'ils ont du mal à enchainer les victoires.

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 1 Joueur
  • 7 Supporters