Résultats du week-end...

30 janvier 2010 - 13:45

Pour la reprise du championnat, l'équipe première de l'ASVC reçevait le leader incontestable de la poule, l'AL Montaignac...

En ce 23 Janvier, c'est une équipe des plus redoutable qui se dressait face aux joueurs de Corrèze. C'est fort de neuf victoires en neuf matches que l'AL Montaignac se rendait au Stade de la Butte de Chastres dans l'espoir de rester sur leur lancée de 2009. Mais de leur coté, les hommes de Fabrice Brette avaient à coeur de montrer autre chose que face à Eygurande, et cela n'allait pas être difficile étant donné la pauvreté de ce match (0-0).

Et le début de match allait confirmer cette envie. Les Montaignacois se distinguaient surtout par leur aisance technique et surtout collective, mais mise à part sur un face à face superbement écarté par Gael Paucard, ne parvenaient pas à se montrer réellement dangereux. Et pendant ce temps, les Corrèziens tentaient de mettre leur jeu en place, se créant quelques situations mais pas assez franches pour espérer inquiéter Jerémy Navarre, le portier visiteur. L'occasion la plus dangereuse est tout de même à mettre à l'actif des locaux.Sur un coup franc d'Arnaud Paucard à 40 metres des but , une nouvelle fois parfaitement distillés, Wilhelm Ribet reprenait de la tête, mais le ballon était miraculeusement repoussé sur la ligne par un défenseur. Et dans la foulée, les visiteurs allaient ouvrir le score sur une mésentente de l'arrière garde corrèzienne. Il n'en fallait pas autant au numéro 11 montaignacois pour inscrire le premier but de la partie. Les Corrèziens savaient que la moindre erreur se paierait cash. Un véritable coup sur la tête pour les Bleus et blanc.Et les deux équipes regagnaient les vestiaires sur ce même score de 1 à 0 pour l'ALM.

La seconde pèriode allait se jouer sur un rythme étrange. Les Corrèziens tentaient de vite aller vers l'avant, mais en vain. Les Montaignacois allaient tranquillement gérer le résultat, mais auraient tout de même pu l'emporter plus largement sans un poteau et deux barres, dont une sur un pénalty consécutif à une faute de Baptiste Ribet.

Au final, Montaignac vient logiquement (au nombre d'occasions franches)s'imposer à Corrèze, mais les joueurs de Fabrice Brette auraient tout de même mérités au moins un match nul, ne serait-ce que par la combativité et l'état d'esprit dont ils ont fait preuve.En espérant que cette réaction d'orgueil ne soit pas juste un feu de paille, nul doute que de nombreuses victoires viendront égayer la fin de saison corrézienne.

De son coté, l'équipe réserve reçevait à Saint Augustin l'équipe de Lamazière Basse. Aprés le résultat nul en match en retard face à Marcillac, les hommes de David de Souza avaient à coeur de rebondir, et ça allait être chose faite avec la manière, puisqu'ils allaient s'imposer sur le score sans appel de 5 à O. Autant dire tout de suite que la 4ème division tend les bras à l'équipe B tant elle maitrise son sujet cette saison. Il faudrait en effet un véritable cataclysme pour que celle-ci loupe l'ascenseur de la montée...Félicitations à eux. 

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 1 Joueur
  • 7 Supporters