Résultats du week end...

29 novembre 2009 - 16:05

L'équipe première de l'ASVC reçevait l'équipe de Saint Angel, tout juste promue en 3ème division. L'équipe réserve se déplace quant à elle sur la pelouse de Peyrelevade...

Forte de ses derniers résultats encourageants, l'équipe première accueillait donc l'équipe de Saint Angel au Stade de la Butte de Chastres. La dernière confrontation entre les deux équipes remonte à la saison passée. A Saint Angel, pour le compte de la coupe Maurice Leblanc, les locaux s'étaient imposés 4 buts à 2. C'est donc fort logiquement que Fabrice Brette voulait rester prudent sur ce match, et ne pas sous-estimer cette équipe, bien qu'elle vienne de 4ème division. A noter dans ce match les absences de Baptiste Golfier, suspendu, et de Julien Bistricky, dont l'indisponibilité est prévue minimum jusqu'à la trève (pubalgie).

Et c'est par un froid de canard que l'arbitre donnait le coup d'envoi de la rencontre.Et il allait falloir attendre moins d'une minute pour voir les visiteurs ouvrir le score. Sur une mésentente entre Loic Soularue et Fabrice Brette, titulaire à la place de Golfier, le ballon rebondissait devant l'attaquant de Saint Angel qui, des 25 mètres, décochait une frappe soudaine qui allait se loger dans la lucarne d'un Gael Paucard médusé. Le match démarrait donc de la pire des manières pour les locaux. La satisfaction de ne pas avoir encaissé de buts depuis 3 matches volait soudainement en éclat. Coup de froid sur la Butte de Chastres...

Les Corrèziens mettaient petit à petit leur jeu en place, se créant des occasions par Mike Estève, Anthony Champeil, Mathieu Chambre et Bertrand Kovalski. Mais c'est bien les visiteurs qui restaient les plus dangereux. Sur un contre rondement mené, Gael Paucard, ne sachant pas s'il avait ou non la possibilité de prendre le ballon dans ses mains, opta pour le dégagement au pied. Mais le ballon était contré par l'attaquant venu au pressing. Celui-ci récupérait le ballon et servait en retrait son collègue de l'attaque qui trouva la transversale, alors que la cage était complètement déserte. Une occasion plus que franche, que les visiteurs allaient regretter. Sur un coup franc coté droit, à 40 bons mètres du but de Saint Angel, Arnaud Paucard déposait de cuir dans la surface. Et suite à un mauvais dégagement des défenseurs, le ballon arrivait dans les pieds de Bertrand Kovalski, dit "Bébert", qui crucifiait de prés le gardien de Saint Angel, tout de rose vétu. Une égalisation méritée, celle ci intervenant à un moment ou l'ASVC avait appuyer sur l'accélérateur.

L'arbitre sifflait la mi-temps sur ce score d'un but partout. Fabrice Brette demandait à ses joueurs d'être plus présents à la tombée du ballon, mais également de mettre plus d'envie et d'engagements dans les duels.

La deuxième période débutait. Les deux équipes voulaient la victoire et allaient jeter leurs dernières forces dans la bataille. Et la tension allait monter, et c'est logiquement que Fabrice Brette écopait d'un carton jaune, suite à une faute sur un milieu de terrain de St Angel. Quelques minutes plus tard, l'arbitre du match oubliait le règlement quand Mike Estève était sévèrement taclé par derrière. Un tacle qui valait certainement un carton rouge...Aucune des deux équipes ne parviendra à faire la différence, malgré plusieurs frappes dansgereuses de Wilhelm Ribet.

Le match se terminait donc sur ce score de parité d'un but partout. Les locaux peuvent s'en vouloir d'avoir encaissé ce but casquette aussi tôt dans le match. C'est tout de même un quatrième match sans défaites pour les joueurs de Fabrice Brette. Le problème de cette équipe est qu'elle marque peu de but, et elle ne peut donc pas espérer gagner de matches tant qu'elle n'aura pas trouver l'efficacité. Au classement, l'ASVC est maintenant décroché, puisqu'elle se retrouve à 10 points derrière le leader montaignacois, impressionnant vainqueur à Ussel 7 à 0.Il faudra pour les Corrèziens essayer de conserver cette invincibilité du moment, et pour cela faire un bon résultat sur la pelouse du CA Meymac samedi prochain.

Résumé de Peyrelevade-ASVC 2, par Régis Godillon

En ce dimanche 29 Novembre, l’ équipe réserve de l’ ASVC se déplaçait chez l’ actuel 5 éme du classement avec 11 points en 5 matchs, Peyrelevade. La réserve de l’ASVC est 1ere de son groupe avec 5 victoires en autant de match avant se déplacement périlleux. Un temps exécrable attendait les joueurs, qui voyant l’état du terrain, gorgé d’eau, doutèrent du maintient du match.
Le match allait bel et bien se jouer ! Avant la rencontre David DeSousa rappela à ses hommes l’importance de ce match, qu’il fallait jouer avec sérieux et rigueur. Afin de conforter la première place de l’équipe, une victoire serait la bienvenue et pourquoi pas avec la manière.

Le match pouvait enfin commencé sous une pluie torrentielle ! D’entrée de jeu les visiteurs se montraient dangereux, en faisant circuler le ballon admirablement, ce qui permettait à l’ASVC de se montrer dangereux. C’est à la 10 éme minute que sur un centre de Thierry que Jérôme plaçait une tête magistrale en pleine lucarne. A la 15 ème minute, l’ASVC doublait la mise sur une demi-volée sous la barre de Thierry. Les visiteurs continuaient alors de pousser et à la 20ème minute Romain Genestine bien lancé par laurent Dufour se présenta face au gardien pour ajouter un 3éme but ; 5 minutes plus tard, sur une action similaire, Romain marqua son second but personnel pour porter la marque à 4-0. Peyrelevade se montrait dangereux par intermittence sans jamais tromper la vigilance du gardien corrézien, Stéphane Besseau. Les Corrézien repartaient de plus belle, à la 35éme minute, Thierry transmit le ballon côté gauche à Régis Godillon, qui suite à un une-deux avec José Desousa, se retrouva avec un boulevard devant lui, et ajusta le gardien d’un plat du pied judicieux au raz du poteau, 5-0. Juste avant la mi-temps l’ASVC porta la marque à 6-0 grâce à un but de Romain Genestine, son 3ème du match.

A la mi-temps, le coach, David De sousa rappela à ses hommes de ne pas faire n’importe quoi et de garder le même état d’esprit qu’en première mi-temps.

Dés le début de cette seconde mi-temps les corréziens se montrèrent dangereux, avec une circulation de balle des plus efficace, qui déstabilisait Peyrelevade depuis le début du match. C’est à la 50ème minute que que jérome, parti en profondeur, alla battre le gardien adverse, pour porter la marque à 7-0. Les joueurs de Peyrelevade eurent un sursaut d’orgueil, et se montrèrent dangereux à de nombreuses reprises, sans pour autant inquiéter un Stéphane Besseau des plus rassurants. 

Suite à une récupération de balle de Régis Godillon, José Desousa s’empara du ballon et suite à un raide solitaire de 50 mètres, alla ajuster le gardien adverse, 8-0 !

Les visiteurs continuèrent de dominer et Romain Genestine décocha une frappe puissante des 30mètres qui s’écrasa sur la barre, et c’est 2 minutes plus tard, que ce dernier passa en revue toute la défense adverse, et choisi l’option collective en adressant une passe parfaite pour Jerôme , 9-0!


Peyrelevade tente de sauver l’honneur, mais sans résultat, c’est alors que sur un contre, Mathieu Soularue obtint un corner. Corner frappé par José Desousa, dégagé par la défense de Peyrelevade, mais Régis Godillon , adressa une talonnade en guise de passe en profondeur pour Thierry qui alla battre le gardien d’ une frappe croisé au raz du poteau.
Score finale 10-0 ! L’ASVC n’aura jamais vraiment tremblé dans ce match, notamment grâce à sa défense et son patron Davide De Azevedo , rassurant en défense centrale.

Félicitation à toute l’équipe qui poursuit son parcours sans fautes dans la poule D de la 5ème division de District.

A noter également que les 17 ans de Franck Laborde se sont inclinés sur la pelouse du CA Meymac sur le score de 1 à 0.

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 1 Joueur
  • 7 Supporters